On y est. C’est le moment de déposer des mots sur la face cachée de ma gourmandise : je suis radicalement addict au sucre, accroc, droguée.

C’est pas nouveau

J’en ai conscience depuis de nombreuses années de ce comportement, j’ai toutes les solutions, mais voilà. Quand je pense que c’est derrière moi, ça revient de plus belle. Et ces dernières 48h étaient, comment dire … sucrées ! Alors je me suis auto engagée à écrire aujourd’hui sur cette drogue. Car oui, s’en est une.

Elle est de partout autour de nous

Supermarchés, boulangeries, boissons, les tentations sont omniprésentes ! Avec en bonus un chéri qui peut manger tout ce qu’il veut sans prendre 1 gramme c’est un défi supplémentaire à la maison. Il m’a proposé plusieurs fois de cacher les gourmandises, j’ai toujours refusé car je ne voulais pas tomber dans ce cercle vicieux !

Elle ne coûte pas chère et est légale

Hé oui, pas besoin d’aller au quartier ou de connaître un bon fournisseur, il me suffit de manger des haribos, des kinder bueno et des twix pour en ressentir les effets ! En plus je suis une grande curieuse et adore les nouveautés en tout genre : des lions au chocolat blanc ? Des twix avec pointe de sels ? De la nocciolata bianca ? Je suis là « c’est pour goûter le goût que ça a » … Je suis une spécialiste je te dis !

On ne se voit pas replonger

Car faut se le dire c’est convivial en plus le sucre! En formation en plus j’adore ramener de quoi grignoter ensemble. Donc ajoute ça à ma curiosité du « ça fait longtemps que j’en ai pas mangé de ça » et tout les ingrédients sont réunis. C’est de ces moments là que quand je rentre chez moi, j’ai un radar à sucre dans le placard ! Et vu que je sais que je ne suis pas la seule dans ces cas là, dans ces moments là vous êtes certaines à dire « reprends les chez toi sinon je vais tout manger » et tu sais que moi je n’aime pas le gaspillage hein … Ajouté à « Chéri les mangera » je ne pars généralement pas les mains vides de ces moments-là !

Elle est associée au repos

« Ah aujourd’hui j’ai rien fais, je me suis reposée et je suis fatiguée » Alerte à la drogue !!! C’est là que je j’ai pris conscience hier de la défaillance. Car dans ces moments là, l’eau devient de l’ice tea, j’ai la flemme de me faire des légumes, que dis-je ? Je ne pense même pas à me cuisiner un plat. Je suis posée dans mon canapé et ma table basse est remplie de cadavres de sucreries. Car là c’est différent d’un comportement hyperphagique, appelé aussi frénésie alimentaires. D’ailleurs ça aussi ça fait un moment que je me dis qu’il faut que j’écrive dessus. Quand je suis en consommation, je vais chercher les sucreries les unes après les autres, tranquille. Et je ne peut rien faire d’autre que regarder Netflix.

Je passe donc à côté de ma journée et des mes tâches

Alors oui ça fait du bien de se poser de temps en temps comme ça j’entends. Et je suis en phase avec ça totalement. Mais quand tu sens intérieurement que ça n’est pas un vrai choix, que tu ne peux rien faire d’autre que d’être sur ce canapé, boire de l’ice tea quand t’as soif et manger un kinder bueno… Là tu vois qu’il y a un problème. Clairement. Surtout qu’en plus quand j’ai une to do list grande comme Tony Parker et que j’enchaine plusieurs jours de la sorte… Y’a alerte.

Et maintenant ?

Je te passe les désordres du corps comme le ventre qui gonfle, la langue sensible, la transpiration … 😉

J’ai un côté sadique d’observation de ma personne. C’est à dire que hier, j’ai vécu cette journée en pleine conscience : j’avais conscience que je buvais de l’ice tea à défaut de l’eau et que ça ne me levait aucunement la soif. Aussi, je sentais que j’étais léthargique sur mon canapé et que manger le twix m’a redonné un coup peps (d’ailleurs à ce moment là, j’ai l’impression de savoir ce que la cocaïne procure à ceux qui en consomment). Et hier, toujours dans cette observation, je me suis dis qu’il fallait vraiment faire quelque chose

Place au sevrage

Il se trouve que j’avais acheté déjà à Pauline, de l’ananas blonde, un livre qui se nomme j’arrête le sucre. C’est un programme sur 8 semaines qui y va en douceur. Donc hier j’ai donc ouvert ce livre. Je sais que je ne suis pas seule, c’est les premiers mots du livre, j’ai aussi ouvert un groupe team brioche sur facebook pour ça. Donc tout ce qui est soutien à la gourmandise je suis bien entourée pour déposer. Mais là il est temps de passer au sevrage. On en discutait récemment lors d’un des stages, puis une amie m’a remis la puce à l’oreille dans une ses stories où elle dit qu’elle est en mode 0 sucre pour ne pas appeler la pulsion du sucre.

La plus sournoise des drogues

Tout ça réunit rend cette drogue sournoise tu ne trouves pas ? Elle est accessible, elle se cache dans notre alimentation au quotidien, elle est légale, elle est associé à de la douceur de vivre… Et c’est grâce à elles que les cellules de notre corps pathogènes se reproduisent : mycoses vaginale, cellule cancéreuses, bactéries intestinales.

Et tout le monde s’en fout comme dirait cette chère série web ! Ah beh tiens voilà d’ailleurs en janvier ils ont sortis une vidéo sur la drogue et le sucre y a toute sa place ICI !

–> la dopamine, hormone de la dépendance concurrence l’hormone du bonheur, la sérotonine, pas étonnant que je ne puisse pas créer quand je mange du sucre !! <3 Allez en route vers le bonheur, le vrai ! 😉

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Quelques autres articles que vous devriez également apprécier :

Angine Sacrée

Le mois dernier je découvrais mon cycle grâce à un atelier proposé par les Toulonnaises et 2 de ses membres actives. En plus d’être passionnant,

Lire plus »

Alliance corps âme esprit

Lorsque j’ai démarré ma vie professionnelle, j’étais psychologue du travail dans une médecine du travail. Je me suis très (trop) rapidement aperçu des barrières mentales

Lire plus »

Relique de blessure

« Aujourd’hui je suis en mode crise de guérison et spleen de vie ». Voilà comment a démarré ma discussion avec mon amiedevenuebellesoeur lors d’une cousinade dimanche.

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *