Baby is coming, l’événement de Berceau Magique

J’inaugure les coulisses de séances par … des coulisses de conférences 😉 ça marche aussi !

Samedi 22 juin j’étais l’invitée de l’événement Baby is Coming #11 qui portait sur le thème du bien-être de la future maman. Ce fût un réel plaisir, on s’y sent comme à la maison dans ce lieu, cela fait du bien.

Cet événement à lieu tous les 2 mois et est organisé par Berceau Magique. Il réunit 20 futures mamans et offre 100 euro de cadeaux à chacune pour faire découvrir ce que le site propose en nouveautés incontournables de tout parent qui se respecte (si si! N’ayant pas encore d’enfant, je sais d’ores & déjà que je pourrais compter sur Berceau Magique pour du ludique ET de l’utile à la fois, en prime c’est magnifique!). Il y a aussi un super goûter et l’intervention d’un professionnel autour du thème du jour. Et en ce samedi 22 juin, c’était moi.

Le thème ? Prendre soin de soi bien-sûr ! En effet, j’y suis allée en tant qu’ambassadrice Mon Moment Magique et #prendresoindesoi c’est un des mantra Clé de chaque ambassadrice/eur qui se respecte (350 dans le monde quand même!). Vous apprendrez sûrement à me connaître si ce n’est pas encore le cas mais il m’est impossible de respecter un cadre, surtout en conférence. J’aime être reliée pleinement au moment présent et me laisser la liberté d’explorer divers surjets en fonction du groupe présent. Donc, j’ai aussi fait des liens avec la kinésiologie, la psycho-énergétique AME® & … mes calligraphies vibratoires. Si si j’ai fais tout ça !

Et dans ma mise en bouche, dans mon introduction de conférence j’ai posé 3 questions :

  • qui prend soin d’elle ? Comment ?
  • qui, ayant déjà des enfants, a l’impression qu’ils savent appuyer JUSTE là où il faut au MAUVAIS moment
  • qui est sa propre priorité?

Première question, facile, j’ai une grande majorité du groupe avec moi : coiffeur, sport, lecture, être seule, manger (lol), chacune à sa manière de prendre soin d’elle. Magnifique

C’est là que ça se corse, les mamans ayant déjà des enfants ont changé de visage lors de la deuxième question: là aussi j’ai une grande majorité qui répond positivement à ma question ! & oui, les enfants arrivent pour mettre le doigt sur les blessures de papa & maman, et tout le transgénérationnel au passage …

Troisième question, pénurie de réponses: 1 seule dans l’assemblée est sa propre priorité dans sa vie (elle a déjà été suivie par une kinésiologue, je dis ça comme ça 😉 )

Et c’est sur cette troisième question qu’a porté le reste de mon intervention. J’ai beaucoup insisté sur nos postes d’émetteurs – récepteurs et leur ait renvoyé ce fameux « après tout ce que j’ai fais pour toi, j’attends que tu sois là pour moi quand j’en ai besoin » … Erreur fatale. L’ATTENTE. & pourtant, qui ne l’a jamais dis ? A son chéri(e) ? Son ami(e)? Son collègue de boulot ? Un de ses parent ?

Posez vous cette question vous aussi qui lisez …

C’est là que j’ai poursuivis sur l’importance de changer la fréquence de son poste d’émetteur … Planter en soi du respect, de l’amour de soi, de la bienveillance, de la tolérance pour:

  • cesser d’attendre que son environnement extérieur fasse tout ça pour nous
  • devenir responsable de soi

& ce n’est pas de l’égoïsme, c’est un cadeau que vous vous faites à vous même et que vous pourrez rendre et faire circuler au centuple autour de vous et devinez … le tout SANS ATTENTE. Juste par bienveillance profonde et empathie.

Pour appuyer cette importance de prendre soin de soi et de devenir peu à peu sa propre priorité, j’ai animé quelques rituels Mon Moment Magique tels que :

  • la minute égoïste (avec du brain gym à l’intérieur je n’ai pas pu me retenir!)
  • coup de gueule coup de cœur (je ne les arrêtai plus, ou presque!!)
  • auto massage (avec des explications de kinésiologue)

& c’était déjà fini … A la fin, j’ai reposé cette question : qui est ou est en voie de devenir sa priorité dans sa vie ? & de 1 je suis passée à 5. Pas facile d’être au premier plan de sa vie, surtout quand on est maman. & pourtant …

Etre sa priorité c’est développer le discernement nécessaire pour informer votre bébé de ce qui n’appartient pas à son histoire de vie, c’est accueillir pleinement ses émotions, c’est être présente à soi-même & ne plus être cette cocotte minute qui déborde à la moindre remarque sans signification ou bien au moindre jouet pas rangé dans la minute… C’est tout ça.

C’est aussi avoir des enfants non pas pour vous réparer mais pour leur apporter tout votre amour et votre bienveillance, lui donner des racines et des ailes pour qu’il puisse mener lui aussi une vie en conscience de lui même et en discernement.

& ça, ça vaut de l’or.

 

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Quelques autres articles que vous devriez également apprécier :